Cours de claquettes Paris

Les cours de claquettes à l’École du Palace et cours d’essai gratuit

L’Ecole du Palace propose un cours de claquettes pour adultes, ados et enfants le lundi soir de 19h à 20h et le samedi de 14h à 15h au 3 bis cité Bergère – Paris 9, juste derrière le Théâtre Le Palace métro Grands Boulevards. Ces cours collectifs sont accessibles pour tous les niveaux.
Ils sont dispensés par Carla Vincentini, artiste danseuse professionnelle et chorégraphe qui enseigne sa passion dans une ambiance détendue et bienveillante.

Elle vous fera travailler dans un premier temps la technique, la gestuelle et le swing propre à la danse à claquettes américaines de style Broadway, différent du style irlandais, afin d’acquérir les bases de cette discipline. Ce sera l’occasion d’aborder le répertoire des comédies musicales hollywoodiennes. Par la suite, vous apprendrez à danser les claquettes sur des musiques plus actuelles, comme la pop, le R’N’B, le Hip Hop ou encore le disco.

Les claquettes hommes ainsi que les claquettes femmes sont les bienvenus pour apprendre les bases, s’amuser et pour impressionner leurs amis en soirée.

Vous avez également la possibilité de tester un cours d’essai gratuit pour vous rassurer !

Le vocabulaire utilisé pour pratiquer les claquettes

Frappe de base à 1 son :

  • Clap : taper dans les mains
  • Snap : claquer des doigts
  • Tap/Touch : frappe sur la demi-pointe sans transfert du poids du corps
  • Step : frapper le sol avec la demi pointe avec l’appui du corps
  • Stomp : frapper le sol avec le pied a plat (sans l’appui du corps)
  • Stamp : frappe du pied à plat avec poids du corps
  • Brush : frappe brossée avant de la demi-pointe

Frappe de base à 2 sons :

  • Ball change : changement de pied (step + step)
  • Shuffle : frappe d’un brush avant
  • Scuffle : frappe d’un scuff avant
  • Flap : frappe d’un tap suivi d’un step (se prononce fe-lap)
  • Wing : Jambe de terre qui frotte le sol vers l’extérieur, une frappe de la demi pointe sur le ramené.

Le retour des claquettes avec le Film “The artist” de Michel Hazanavicius avec Bérénice Bejo et Jean Dujardin

Suite à la sortie du film de Michel Hazanavicius, “The artist” en 2011, les claquettes sont revenues sur le devant de la scène ! En effet, la chorégraphie signée du grand danseur claquettiste, Fabien Ruiz, eut un tel succès que beaucoup de personnes eurent l’envie d’apprendre à danser et claquer le sol comme les deux héros du film, Jean Dujardin et Bérénice Bejo. Il a dû former les deux acteurs qui n’avaient jamais pris de cours et leur apprendre les chorégraphies du film en seulement quelques mois.

L’histoire des claquettes du 19ème siècle à nos jours

Les claquettes sont d’abord un moyen de communication

A l’origine, les claquettes américaines, (Tap Dance en anglais), viennent de la danse traditionnelle irlandaise. 

Les paysans irlandais communiquaient entre eux en frappant leurs chaussures sur des troncs vides, ainsi les sons se propageaient d’une vallée à l’autre. La danse traditionnelle, encore pratiquée aujourd’hui proviendrait de ce mode de communication ancestral.

Par la suite, cette danse particulière va se déplacer en Amérique du Nord avec les premiers colons. A cause du son que les chaussures à claquettes produisent sur le sol et qui permettent également de marquer le rythme, le nom de claquettes a été donné à cette discipline.
En Irlande, elles étaient fabriquées avec des petites plaquettes de bois, fixées au talon et sous la pointe, tandis qu’aux Etats-Unis, le métal a remplacé le bois.
Sur le continent américain, on fait aussi référence aux esclaves qui communiquaient entre eux avec la “tap dance” suite à la confiscation de leur tam-tams par les esclavagistes.

Ainsi, on peut dire que les claquettes sont à la base un moyen de communication !

L’âge d’or des claquettes

A partir des années 30, grâce aux comédies musicales, cette danse avec port de chaussures de claquettes obligatoires, se fait une place en or à Hollywood. En effet, les stars les plus connues du moment s’y mettent : Fred Astaire, Gene Kelly, Ginger Rogers, ou encore la toute jeune Shirley Temple. Ils réinventent cet art en mélangeant différents styles de danse et de musiques comme la danse classique et le jazz et y ajoutent le chant. Les artistes de comédies musicales sont ainsi pluri-disciplinaires, puisqu’ils chantent, jouent et dansent avec des claquettes.

Parmi les films de comédies musicales de cette époque les plus connus, nous pouvons retenir “Chantons sous la pluie” (1952) ou “Un jour à New York” (1949) et “Funny Face” un peu plus tard en 1957.

Les claquettes de nos jours

Dès 1945, après la seconde guerre mondiale, les claquettes et d’autres styles de danse à la mode à l’époque, sont un peu abandonnés pour faire place au Rock’n’roll !
Heureusement, les traditions ne se perdent pas, les pays sont attachés à leur folklore et à leurs origines et bien évidemment la mode est un éternel recommencement.
Ainsi depuis des années, vous pouvez apprécier les spectacles de claquettes irlandaises comme “Lord of the Dance” qui se différencient des claquettes américaines par le fait que les irlandais utilisent principalement leurs pieds pour frapper le sol tandis que dans les comédies musicales américaines (style Broadway), les artistes sollicitent tout leur corps et la gestuelle et les déplacements sont aussi importants que les sons.
Aujourd’hui, les claquettes sont mixées avec des styles de danse Hip Hop, R’n’B, disco pop. On peut donc danser sur des chansons de Beyoncé ou Janet Jackson.

Nous contacter

Les informations recueillies sur les formulaires sont enregistrées dans un fichier informatisé par Ecole du Palace pour Exemple : la gestion des inscriptions et de demandes de renseignements liées aux activités de l’Ecole du Palace Elles sont conservées pendant Exemple : 1 an et sont destinées Secrétariat de l’Ecole du Palace. Contact : info@ecoledupalace.com Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Hazis Vardar info@ecoledupalace.com Nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique « Bloctel », sur laquelle vous pouvez vous inscrire ici : https://conso.bloctel.fr/

Share This